QUI SOMMES-NOUS ?

C’EST L’HEURE DES PRÉSENTATIONS

Nous c’est Elodie et Benoit, communicante infatigable et véritable couteau suisse, nous sommes deux passionnés de voyage, de rencontre, de découverte et d’aventure. 

En 2017 on lâche tout pour le Pays du Long Nuage Blanc, l’objectif de départ s’y installer !

Mais les histoires de Visa s’en sont mêlées et nous voilà finalement à embarquer pour un road-trip d’un an à sillonner (plusieurs fois) les routes de Nouvelle-Zélande !

La vie en van a eu l’effet d‘une révélation. Notre façon de voyager venait de changer en profondeur et irrémédiablement…. une véritable claque ! 

NOTRE TOUT PREMIER VAN

On ne peut pas faire une page de présentation sans évoquer celui par qui tout a commencé, celui sur lequel on s’est fait la main, celui qui fait partie de l’équipe depuis le début et qui est à l’origine de cette aventure « Belug’Aoterao » ! 

Notre partenaire de kiff et de galère !

LA NAISSANCE DE VAVISVAN

VaVisVan c’est d’abord un carnet de voyage destiné à donner des nouvelles à nos proches lors de notre année de road-trip en Nouvelle-Zélande. Puis une fois de retour en France c’est l’idée folle d’en faire une transmission de notre expérience de « Vanlifeurs » et proposer ce mode de voyage à la location.

On rentre donc en France avec un projet en tête, encore un peu confus : proposer des vans aménagés sur mesure pour l’aventure. En 2019 VaVisVan est né !

« Vivre un an dans 2m2 nous a aidé à penser l’aménagement le plus optimisé possible pour nos véhicules. »

POURQUOI NOS VANS SE NOMMENT BILL, SHELLEY, JOANNIE ET JASMINE ? 

BILL

Bill n’est pas du genre à faire semblant, il est authentique, direct, brut de décoffrage. 

Bill c’est le type qui fait un peu peur au premier abord mais celui avec qui tu finis par tomber 7 bouteilles de rouge une couronne des rois sur la tête, au retour d’une session pêche lamentable mais néanmoins mémorable. 

Bill c’est un type cash, qui ne prendra pas le temps de répéter sa phrase si tu ne pipes rien à son accent de « FarmerKiwi ».

Pour ça il y a sa femme Alison : la gentillesse, la patience et une énergie incroyable dans un seul petit bout de femme, (pourquoi on l’a appelé Bill ce van déjà ?… parce qu’il faut bien égaliser un peu, notre flotte est très largement « féminine »).

Malgré cette première impression, un peu austère, il apparait finalement plein de ressources… et de surprises, comme peut l’être un lit en 165 dans un van passe partout (vous saisissez le parallèle évident entre Bill et notre aménagement 😉 )

Bill c’est le type qui va vous marmonner « go’ night » alors que tu le vois pour la dernière fois après plus de deux semaines passées ensemble… Mais qui toute la nuit va faire un boucant monstre dans son garage et quand au petit matin, tu quittes la maison avec une très jolie surprise… ça nous a fait fondre ! 

C’est donc pour toutes ces raisons que notre Talento porte bien son nom !

SHELLEY

Une des premières rencontres COUP DE COEUR de notre voyage. 

Pour vous raconter : 

Le décor : un bar, un match de rugby, des bières…la base de toutes relations solides et durables me diriez vous ! 

Shelley c’est une dame incroyable que nous avons rencontré sur l’île du Nord.

Une de ces rencontres qui restera gravée à jamais. Une des plus mémorables.

Shelley incarne à elle seule l’hospitalité et la sympathie des Kiwis.

Grâce à elle on peut expliquer la gentillesse des Néozélandais en 2 phrases : on était dans un bar, un groupe de kiwis est venu se mettre à notre table. Après avoir discuté des All Blacks une petite heure et bu quelques bières, on raconte que demain on prend la direction de Tutukaka…

Shelley et Paul (son incroyable mari) se regardent et – le plus naturellement du monde – nous tendent les clés de leur maison secondaire… Parce que bon si on passe à Tutukaka on a plutôt intérêt à nous arrêter dormir chez eux à 50m de la plage.

On nous avait mis en garde contre la gentillesse des Kiwis, mais alors celle-ci on ne l’avait pas vu venir ! Du coup il nous semblait évident que le van idéal pour les sportifs, axé sur l’optimisation de l’espace devait être dédié à cette femme à la générosité incomparable.

Sur la photo c’est SHELLEY DANS SHELLEY ! 

JOANNIE

 

Joannie c’est une rencontre extraordinaire.

Son jardin est à l’image de l’espace qu’offre ce van : immense ! 

Petit explication :

On est ses premiers wwoofeurs, elle nous propose de faire le tour de la propriété, on enfile nos chaussures tranquillement pensant visiter les 100m2 de terrain qui se trouve devant nous… mais c’est en 4X4 que le jardin se visite.

Arrivés sur le haut de la première colline elle nous interpelle et naturellement lance :

« Vous voyez les montagnes là-bas… oui celles tout au fond, tellement loin qu’on aperçoit seulement la cime, bon ben, elles, elles ne sont pas à moi, mais tout ce qui se trouve entre les montagnes, YES IT’S MINE ! »

On reste sans voix ! C’est incroyable ! Autant que d’avoir un toilette fixe dans son campervan ! 😉 

Si on pouvait parler de coup de foudre de personnalité Joannie en fait partie, le feeling est évident, on est sous le charme. Joannie semble elle aussi conquise de notre compagnie, et va même jusqu’à nous qualifier « d’or pur ». 

« Benoit and Elodie are pure gold ! I loved having them. They are practical, intelligent, good company but also sensitive to giving space to others, and they are very good workers. I hope we meet again some day ! »

Être qualifié d’or pur je sais pas si ça vous est déjà arrivée mais ça fait un de ces biens, pour démarrer la journée du bon pied, Y’A PAS MIEUX !

Pour toutes ces raisons Joannie méritait largement son nom dans notre top 3 des vans !

JASMINE

 

À tous ceux qui ont cru que l’on était des fans d’Aladdin…

On vous explique pourquoi le California se nomme ainsi !

Nouveau véhicule, nouvelle tête : c’est la règle ici.

Chacun de nos véhicules porte le nom d’une personne rencontrée lors de notre road-trip d’un an en Nouvelle-Zélande. Vous n’imaginez pas à quel point nous étions impatients que son nom prenne place dans cette aventure.

Jasmine c’est une rencontre, enfin non Jasmine c’est THE rencontre ! 

À la fois artiste, idéaliste, généreuse, rêveuse, bienveillante, intrépide, généreuse (non mais genre vraiment !), curieuse, femme à tout faire, femme de nature et de bricolage. Elle a un don, elle connait le langage des plantes et des chats, elle a ce petit quelque chose qui brille dans le coin de l’œil.

Je souhaite à chacun d’entre vous de croiser le chemin d’une Jasmine.

On l’a rencontré lors d’un wwoofing, elle y bosse comme magicienne des plantes et nous on est là en renfort… les choses ont fait que quelques semaines plus tard après mille péripéties (et l’unique mauvaise rencontre de notre voyage) on trouve refuge chez Jasmine.

Elle nous accueille à bras ouverts, à workshop ouvert disons-le !! Ça devient notre QG pour 2 semaines, avec un seul mot d’ordre « foutez le bordel dans mon atelier » ça tombe bien on a un van à aménager…du coup on met un point d’honneur à la combler de bonheur !!

Et puis parler de Jasmine c’est aussi faire le tour de toute sa famille, son père qui part nous acheter une scie sauteuse parce que bon on ne peut pas travailler sans scie sauteuse, sa mère qui nous fait nos housses de matelas et nous gave de crumbles aux fruits rougesla copine de la famille qui nous apporte de la vaisselle… on est submergé de visites et d’aides !

C’est aussi avec elle qu’on découvre nos principaux coups de foudre culinaires Néo-Zélandais, ce qui nous manque au quotidien , la glace Hockey-Pockey, les houmous à la patate douce, le Piako, les brocolis (cherchez pas, ça serait trop long à expliquer !)

Jasmine c’est la rencontre mythique de notre séjour en Nouvelle-Zélande, ça faisait très longtemps qu’on attendait qu’elle prenne place dans notre flotte de véhicule mais que voulez vous on avait pas prévu, le Covid, les pénuries de composants, les réaffectations de chassis, et les 20 mois de retard que ça engendrait sur notre commande … mais ça y’est elle est là maintenant ! 

POURQUOI NOTRE MASCOTTE EST UN REQUIN ? 

Vous ne le savez peut-être pas mais VaVisVan a une mascotte et c’est un requin !

Plusieurs raisons à ça ! On vous dévoile tout : 

L’un d’entre nous développe depuis tout petit une véritable « passion » pour ces Seigneurs des mers.

C’est en partie lié à sa personnalité qui se résume à penser l’inverse du reste du monde.

Il s’est réveillé un matin en se disant :

« OK le requin à mauvaise réputation, bon je vais me renseigner et je vais l’aimer plus que tout ! »

L’autre a été sensibilisé par le film « Sharkwater » et puis le coup de foudre s’est vraiment produit en les côtoyant. C’est dans les eaux profondes du Pacifique que la magie a opérée ! 

Faire face à ces géants des mers en plongée, c’est mettre de côté ses préjugés et se laisser surprendre par leur calme et leur beauté. 

 

SERGE le requin est rentré dans notre vie en 2015, c’est le Père Noel qui l’a glissé sous le sapin, comprenant l’amour que Benoît portait par cette espèce. 

Il a participé à nos folies familiales, Serge pas le Père Noel, et il est devenu un membre à part entière de notre tribu de déglingués ! 

Lors de notre périple d’un an il a tenté de fuir le foyer pour nous retrouver sur les routes, n’ayant pas réussi sa fuite, il nous a représenté auprès d’évènements familiaux marquants. 

eÀ notre retour c’était une évidence de l’intégrer à l’équipe et qu’il fasse parti de l’aventure ! 

Et quand on voit les bambins voyageurs se précipiter vers lui pour une dose de câlin, on se surprend à espérer que c’est un minuscule pas vers leur préservation. 

Intégrer Serge à l’équipe c’est notre manière de faire notre – toute petite – part de sensibilisation face à cette espèce en voie d’extinction et dont la réputation la presque déjà condamné. 

Et l’argument ULTIME c’est que le requin est connu pour être un grand voyageur : il parcourt 30 000kms/an… ce qui est exactement le même palmarès que vous à bord de nos vans 😉